cuisine -  Refrigirateur  




Le réfrigirateur représente à lui seul près du tiers de la consommation, soit environ 1000 kWh par an (100 €).

L’usage d’appareils performants permet de diviser par plus de 3 cette consommation.

 

Gestes simples pour économiser 30 à 40 % d'électricité

Réglez votre thermostat : 5 à 7° C suffisent pour le réfrigérateur et — 18° C pour votre congélateur.

• Sachez qu'un appareil bien rempli consomme moins.

•  N’installez pas vos appareils de froid à côte d’une source de chaleur (radiateur ou cuisinière).

• Lors d’absences prolongées (plus de 3 jours), débranchez vos appareils si vous le pouvez, assurez vous que l’air circule librement derrière les appareils.

• Vérifiez l’étancheité des joints, ils peuvent multiplier la consommation par 2.

• Nettoyez régulièrement l’intérieur de vos appareils ainsi que la grille du condensateur située au dos de votre réfrigérateur (2 fois par an).

• Ne mettez jamais d’aliments encore chauds dans le réfrigérateur.

Dégivrez régulièrement votre réfrigérateur car le givre crée une isolation et 3 à 5 mm de glace augmentent la consommation de 30%. Préferez les modèles à dégivrage manuel plutôt qu’au dégivrage automatique, 30% de consommation électrique en moins.

Etiquettes Energie

Lors du renouvellement ou de l’achat d’un équipement électroménager, préférez toujours un appareil de classe A+(++) qui consomme moins d’électricité.

Vous repérerez ces appareils à l’aide des étiquettes normalisées apposées directement sur l’équipement, dites Etiquettes Energie.

Ces étiquettes classent les appareils en 7 catégories, de A+++ à D, selon leurs performances énergétiques et elles ont été rendues obligatoires afin d’orienter le consommateur vers les appareils les plus économes en énergie.

Elle renseigne sur la capacité des appareils, la consommation d'énergie annuelle, la consommation d'eau annuelle, la classe d'efficacité de séchage ou d'essorage, ainsi que les émissions acoustiques dans l'air. Enfin, elle comportera éventuellement l'écolabel européen s'il a été attribué à l'appareil.

Le système, initialement en vigueur pour les réfrigérateurs, les congélateurs et les sèche-linge, a été étendu en 1998 aux machines à laver le linge et la vaisselle, ainsi qu’à l’éclairage. Il s’étendra progressivement aux autres appareils électroménagers.

Ne vous laissez pas arrêter par un éventuel prix d’achat plus élevé pour un appareil en classe A+++ , faites votre calcul :



• Relevez sur L’Étiquette Energie la consommation électrique en KWh/an et multipliez-la par 0,11 € (source EDF, prix TTC hors abonnement option de base, 6 kw).

Exemple pour un réfrigérateur de catégorie A : 320 KWh/an x 0,11 € = 35 €/an, soit 350 € pour 10 ans (durée de vie moyenne d’un équipement)

Comparatif entre deux appareils neufs de même volume et de classe différente :

- un appareil de classe D : 5700 kWh sur 10 ans
- un appareil de classe A : 3200 kWh sur 10 ans

D'où l'importance de vérifier les catégories.

Les récentes études ont montré que les équipements anciens (+ de 5 ans) avaient des consommations bien supérieures (jusqu’à 3 fois) et que leur renouvellement par du matériel de classe A procurait des économies importantes (jusqu’à 122 €/an).